dl_spiller_0463.jpg

Crédits photos: © Culturespaces

ÉTÉ 2021 
ÉVASION - épisode 1


Les Carrières de Lumières

Publié le Lundi 05 Juillet 2021

109632702_10158176506038580_5547287554506544053_n.jpg

Par Sophie Mahon

Consultante en Communication Digitale Art et Culture

Créatrice de HASHT-ART et La Palette Dorée

Originaire de Salon de Provence, Sophie a toujours été très attachée à la région dans laquelle elle a grandi. Malgré une multitude de lieux historiques et culturels, elle a choisi celui qui a le plus bercé son enfance, les Carrières des Lumières.

1620208186219300-02_Cruise_2021_22_show_decor_pictures_copyright_CHANEL_2_.jpg

Crédits photos : © Chanel

Un brève présentation des Carrières de Lumières :

Centre d’art immersif devenu incontournable en Provence, les Carrières de Lumières sont situées au pied de la cité des Baux-de-Provence, au cœur des Alpilles, dans un lieu chargé de mystère : le Val d’Enfer. Les Carrières de Lumières s’affirment comme un lieu d’expérimentation transversale et de diffusion culturelle. Les carrières de lumières, autrefois nommées « carrières des grands fonds » proposent aujourd’hui un spectacle audiovisuel projeté sur des parois allant jusqu’à 14 mètres de haut. La roche sert d’écran en trois dimensions et permet d’immerger le spectateur dans un univers féerique, visuel et sonore dédié à un thème. Chaque année le spectacle est consacré à un grand nom de l’Histoire de l’Art.

Pourquoi ce lieu ?

« À mes premières visites, ce lieu s'appelait la Cathédrale d'Images. Mais le concept était toujours celui que nous connaissons aujourd'hui  : projeter des images sur des immenses espaces de calcaire blanc. Quand nous étions enfants, mes parents aimaient nous y emmener, surtout en été, vu les fortes chaleur en Provence. J'adorais courir de partout, en traversant les tableaux comme si j'entrais dedans. Je jouais aussi à cache-cache dans les recoins avec mes amis. Autant dire, que c'était un vrai terrain de jeu, tout en s'imprégnant des plus grandes oeuvres de l'Histoire de l'Art. Je me souviens aussi du bruit : l'accoustique était tellement bon, que nous entendions tout, des chuchotements des visiteurs, aux bandes sons qui accompagnaient les images, c'était magique ! Il n'y a pas d'autres mots. »

Utiliser les flèches pour faire défiler les photos
Crédits photos : 
© Culturespaces

le-testament-d-orphee.jpg

« Par ailleurs, je découvris plus tard au lycée, que ce lieu servi de décors au film de Jean Cocteau en 1959. Jean Cocteau, émerveillé par la beauté des lieux, tourne le film « Le testament d’Orphée » avec Jean Marais. Ce lieu me marqua une seconde fois, étant une amoureuse de l'oeuvre de Jean Cocteau. »

Place de l'Art dans votre vie ?

« Dans mon travail, l'Art occupe une place centrale, étant le principal objet des mes campagnes de Communication. Le choix de travailler dans ce domaine a très probablement été influencé par mes visites aux Carrières de Lumières. Aujourd'hui, ce lieu m'accompagne tous les jours dans mon travail, sans forcément m'en rendre compte, tellement il m'a marqué en images, couleurs et lumières. »​

Jean Cocteau, extrait du film "Le Testament d'Orphée", 1959

Crédits photos : © Unifrance

« Je pense aussi que c'est un excellent moyen d'apprendre l'Histoire de l'Art aux plus jeunes, de manière ludique. C'est beaucoup plus amusant de pouvoir courir à travers les tableaux et de les découvrir, que de rester statique dans un musée quand nous sommes un enfant. C'est aussi un lieu très frais quand nous cherchons à échapper aux fortes chaleurs de l'Été. Surtout dans le coin des Beaux-de-Provence, souvent noir de monde tous les étés. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y retourner. J'espère le redécouvrir de nouveau, malgré la pandémie Covid-19. »​

Lien pour participer à la série ICI

Site officiel des Carrières de Lumières

Ouvertes tout l'été, tous les jours de 9h à 19h30, en Septembre de 9h30 à 19h

À suivre également sur 

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

Liste des épisodes